Obtenir un chien guide

Les chiens guides, ainsi que tous les services de la Fondation, sont entièrement gratuits pour les personnes handicapées de la vue. L'Assurance Invalidité prend partiellement en charge les coûts liés au chien guide, notamment la nourriture et les frais vétérinaires. Tous les autres frais sont couverts par la Fondation. L'acquisition et l'entretien d'un chien guide n'occasionnent donc aucun frais pour son détenteur.

 

Quelques chiffres

L’UCBA estime, sur la base de ses calculs, qu’environ 325'000 personnes sont atteintes de handicap visuel en Suisse. On dénombre actuellement environ 350 chiens guides placés chez des personnes aveugles ou malvoyantes.

La plupart des personnes handicapées de la vue (malvoyantes ou aveugles) le sont de naissance, par maladie ou par accident.

 

Avantages

La possibilité de pouvoir acquérir un chien guide donne à la personne atteinte d'une déficience visuelle l’espoir d’une indépendance et d’une liberté qu’elle ne peut avoir seule. Guidée par son compagnon, ses déplacements seront plus faciles, plus sûrs et moins stressants qu’auparavant.

Le travail accompli par le chien guide auprès de son maître permet à celui-ci d’aborder la vie quotidienne d’une toute autre manière. Grâce à ce fidèle compagnon, il va acquérir une autonomie qu’il ne pouvait en aucun cas envisager sans lui.

Le chien est également un fidèle compagnon et ami, qui joue un rôle affectif très important. Il facilite grandement les contacts humains et l’intégration des personnes handicapées de la vue au sein de notre société.

 

Le chien guide devient un trait d’union avec le monde des voyants. Il aide à créer des liens, facilite l’intégration et permet de prendre part à la vie sociale.

 

Conditions

La personne qui souhaite bénéficier de l'aide et de la compagnie d'un chien guide doit remplir les conditions suivantes:

  • Aimer les chiens ou être prêt à les découvrir en investissant du temps et de l'affection
  • Être en assez bonne condition physique (les chiens ont quotidiennement besoin de deux heures d'exercice)
  • Avoir un bon sens de l'orientation et une bonne mobilité (ce qui demande en général un entraînement adéquat avec la canne longue avant de recevoir le chien)
 

Processus

Les premiers contacts avec l'école se font par téléphone. Après l'envoi d'une documentation détaillée, une visite à l'école est organisée afin de pouvoir renseigner au mieux la personne handicapée de la vue, de faire connaissance et d'évaluer si le chien guide est le moyen auxiliaire adapté aux besoins et aux attentes de cette personne.

Lorsque la demande est confirmée et que les conditions sont remplies, une visite est organisée au domicile de la personne. Le délai d'attente varie en général entre six et douze mois, ce qui permet au futur détenteur de se préparer au mieux (par exemple en améliorant sa mobilité avec un instructeur en locomotion). L'école a l'importante tâche de choisir le chien qui correspond parfaitement à la situation et au caractère de la personne.

Toutes les tâches administratives, comme par exemple la demande auprès de l'AI, sont effectuées par l'école.

 

« Je me sens en sécurité et moins seule au milieu des obstacles et des dangers de la ville. Samba est toujours contente et fière de me guider. Les gens sont également plus attentifs et m’abordent plus facilement».

Virginie Buchs et Samba

 

La fondation romande pour chiens guides d’aveugles est membre de l’International Guide Dog Federation - IGDF

 

Suivez-nous